Compléments alimentaires contre l’arthrose : ils ont tout faux !

Aug 18, 2017 par

La glucosamine entre dans la composition de nombreux compléments alimentaires censés soulager l’arthrose. Son utilisation est cependant controversée, son efficacité n’ayant jamais clairement été établie. Des chercheurs néerlandais ont analysé les données d’essais cliniques conduits sur la glucosamine entre 1994 et 2014. Le résultat de leur recherche est accablant…

Fausses idées sur les compléments alimentaires de l'arthrose

Glucosamine : un mécanisme inconnu

La glucosamine est un glucide, composant naturel des cartilages de nos articulations. Il entre aussi dans la composition de la carapace des insectes ou des crustacés. C’est d’ailleurs à partir de ces derniers qu’on l’extrait pour les compléments alimentaires destinés aux humains.

La glucosamine fait donc partie de nos articulations et, par un mécanisme inconnu, on lui prête des vertus anti-inflammatoires et régénératrices du cartilage.

Des compléments alimentaires ou médicaments contre l’arthrose sont élaborés avec cette molécule. Ils sont prescrits, ou auto-prescrits, sur le long cours (plusieurs mois) par voie orale pour soulager les symptômes de cette pathologie très fréquente. Depuis 2015, cependant, les médicaments à base de glucosamine ne sont plus remboursés, le service médical rendu ayant été jugé insuffisant par la HAS (Haute Autorité de Santé) : c’est-à-dire que cette instance a jugé que l’efficacité n’était pas au rendez-vous, ou que les risques liés à la substance excédaient les bénéfices attendus pour le patient.

A savoir ! Outre la glucosamine, d’autres substances dites « naturelles » entrent dans la composition de ces médicaments ou compléments contre l’arthrose. À base de chondroïtine (autre composant du cartilage), de diacéréine (présent dans certaines plantes comme la rhubarbe, la bourdaine ou l’aloès), d’avocat ou de soja, leur efficacité n’est pas démontrée et leur toxicité non négligeable. Tout comme la glucosamine, ils ne sont plus remboursés depuis 2015 .

Pas plus efficace qu’un placebo contre l’arthrose

Une récente analyse hollandaise vient enfoncer le clou. Les chercheurs ont épluché 6 essais cliniques réalisés entre 1994 et 2014 par des organismes indépendants de l’industrie pharmaceutique. Cinq de ces études comparaient l’effet de la glucosamine sur l’arthrose du genou ou de la hanche par rapport à celui d’un placebo : aucune différence significative n’a été rapportée, que ce soit à court ou à long terme ! Les études concernaient plus de 1600 malades.

Les compléments alimentaires à base de glucosamine n’apportaient aucun bénéfice, même sur des sous-groupes de patients particuliers comme les malades souffrant d’une arthrose très inflammatoire, les personnes âgées ou les obèses.

A savoir ! Le marché des compléments alimentaires (dont la glucosamine) était estimé à 13 billions de dollars aux USA en 2012.

Des effets secondaires pas anodins

Outre son inefficacité désormais prouvée, la glucosamine peut entraîner des effets secondaires graves comme :

  1. Des réactions allergiques ; les personnes allergiques aux crustacés ne doivent pas consommer ces compléments ;
  2. Des modifications de la glycémie ; la glucosamine peut déséquilibrer un diabète contrôlé ;
  3. Des hépatites ;
  4. Des saignements chez les patients aussi traités aux anticoagulants.

Les effets indésirables moins sévères incluent maux de tête, nausées et diarrhées.

Pour un traitement naturel de l’arthrose, on privilégiera plutôt des aliments aux qualités anti-inflammatoires, comme le brocoli… Mais, si, c’est bon !

Isabelle V., Journaliste scientifique

– Glucosamine supplements don’t help knee or hip arthritis pain. Pharmacist. Le 14 août 2017.
– Arthrose : écarter la glucosamine. Association Prescrire. – Consulté le 17 août 2017.
– Arthrose : il n’existe pas de médicament modifiant l’évolution de l’arthrose. Association Prescrire. – Consulté le 17 août 2017.
Isabelle V.

Journaliste scientifique

Passionnée de recherche clinique et pharmacovigilance.

Garde un penchant pour nos amis à quatre pattes.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.