Le vieillissement en cause dans le canal lombaire étroit

Jun 22, 2017 par

Le canal lombaire étroit est une réduction du diamètre du canal rachidien lombaire résultant de l’augmentation d’un ou plusieurs éléments le constituant. Les douleurs résultant de ce phénomène sont fréquentes chez les personnes âgées. Santé sur le Net décrypte pour vous cette pathologie.

Canal lombaire étroit

Qu’est-ce que le canal lombaire étroit ?

Le canal rachidien est un conduit contenant la moelle épinière et les nerfs. Il prend naissance au niveau du bulbe rachidien (partie inférieure du cerveau) et passe au milieu des vertèbres qui s’empilent les unes sur les autres pour constituer la colonne vertébrale. Au niveau lombaire (où l’on parle alors du canal rachidien lombaire), comme la moelle épinière prend fin, le canal ne contient que les nerfs dits de la « queue de cheval » irriguant les membres inférieurs et le périnée. 

Généralement, le canal est suffisamment large pour contenir l’ensemble des racines nerveuses. Cependant, soit en raison de l’usure naturelle (arthrose) soit en raison de l’anatomie du patient, on peut observer un rétrécissement du canal lombaire. Médicalement, on parle de sténose canalaire lombaire ou plus simplement de canal lombaire rétrécit ou étroit. Ce rétrécissement engendre une compression des structures nerveuses contenues dans le canal lombaire se traduisant par :

  1. Des difficultés pour marcher (rétrécissement naturel du canal lié à la position debout), avec apparition de douleurs et de faiblesse et d’engourdissement dans les jambes ;
  2. Des douleurs dans les jambes (sciatique) au repos ou à l’effort ;
  3. Une paralysie plus ou moins marquée des membres inférieurs ;
  4. Une paralysie des fonctions sphinctériennes (rare).

Les symptômes peuvent être soulagés par la prise d’antalgiques, d’anti-inflammatoires, d’infiltrations (injection d’antalgiques directement dans l’articulation vertébrale douloureuse) associés ou non à de la kinésithérapie. Cependant, il n’y a que la chirurgie qui puisse élargir le diamètre du canal. Cette dernière est proposée quand le patient a reçu un traitement médical complet et que la situation n’est plus tolérable pour lui.

Une pathologie liée au vieillissement

Avant toute chose, nous ne sommes pas tous égaux devant les douleurs lombaires. En effet, déjà, à la naissance, il subsiste des différences de largueur du canal rachidien. Certaines personnes ayant un canal étroit souffriront donc plus rapidement que le reste de la population. Parfois, les plaintes peuvent survenir dès le plus jeune âge lorsque le canal est très étroit à la naissance.

Avec l’âge, la colonne vertébrale, et particulièrement les dernières vertèbres mobiles (les lombaires), subit le processus naturel d’usure lié au vieillissement. On parle d’arthrose. En effet, les disques vertébraux, intercalés entre les vertèbres et occupant la fonction d’amortisseur, fatiguent : ils se déshydratent et s’amincissent. Les vertèbres réagissent à l’arthrose en produisant plus d’os, pouvant ainsi entraîner un rétrécissement du canal lombaire. Par ailleurs, le ligament formant la gaine du canal s’épaissit également, laissant moins de place aux nerfs de la queue de cheval.

Suite au phénomène naturel du vieillissement, la largeur de ce canal lombaire se trouve donc amoindrie. L’espace restant dépend de l’importance de l’usure, mais aussi de la largueur initiale du canal, variable d’une personne à une autre. Ainsi, les symptômes sont intimement liés à la conjugaison de plusieurs facteurs intervenants dans la réduction du canal.

Charline D., Pharmacien

– Canal lombaire étroit : lié au vieillissement. Le Panorama du médecin N° 142. Le 12-18 juin 2017.
– Le canal lombaire étroit. Société française de Chirurgie Rachidienne (SFCR). Avril 2015.
Charline D.

Pharmacienne.

Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.

Aime le sport et la mode.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.