Enfin un traitement révolutionnaire pour l’arthrose ?

Dec 6, 2018 par

L’arthrose est une destruction du cartilage qui affecte toutes les structures de l’articulation. Les causes de cette maladie sont liées à plusieurs facteurs comme l’âge ou une blessure traumatique. La perte du cartilage entraîne le frottement des os de l’articulation touchée qui est à l’origine de douleurs et d’une perte de mobilité. Un nouveau traitement pour l’arthrose, qui pourrait être révolutionnaire, a été développé par des ingénieurs. Il s’agit d’un nouveau matériau qui permet d’administrer directement au niveau du cartilage les médicaments nécessaires au traitement de l’articulation arthrosique.

Traitements de l'arthrose

Traitements actuels pour l’arthrose

L’arthrose touche toutes les articulations, les plus atteintes sont le genou, les doigts, la base du pouce, la hanche. A ce jour, différents types de traitements ayant chacun un objectif thérapeutique :

    • Diminuer la douleur et l’inflammation : antalgiques (aspirine, paracétamol), anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène), anti-arthrosiques;
  • Maintenir la mobilité et augmenter le bien-être fonctionnel : anti-arthrosiques, acide hyaluronique, cures thermales, kinésithérapie, physiothérapie;
  • Remplacement de l’articulation détruite: prothèses;

Avec l’âge, le cartilage s’use naturellement, or, ce dernier a comme rôle de protéger les articulations. Le cartilage est produit par des cellules appelées chondrocytes et ne peut être remplacé facilement lorsqu’il est endommagé.

Nouveau traitement pour régénérer le cartilage

Les scientifiques sont constamment à la recherche de nouveaux traitements pour lutter contre l’arthrose qui est une maladie altérant fortement la qualité de vie des patients. Des ingénieurs ont développé un nouveau matériau qui permettrait d’administrer directement des médicaments dans le cartilage, avec pour objectif de guérir les tissus endommagés.

Une expérimentation menée chez le rat a consisté à injecter un médicament (IGF-1) associé à ce nouveau matériau : cette combinaison a permis d’empêcher la dégradation du cartilage de manière plus efficace que lorsque le médicament IGF-1 est injecté seul dans l’articulation.

Des études précédentes sur l’IGF-1 avaient déjà montré que cette molécule régénèrerait le cartilage chez les animaux mais pas chez les humains puisque l’articulation avait éliminé les médicaments avant même que ces derniers atteignent leur cible : la couche profonde des chondrocytes.

Le nouveau matériau possède des propriétés bien spécifiques. Il se présente sous forme de sphère contenant des structures (dendrimères) portant une charge positive à chacune de ses branches. Le cartilage étant chargé négativement, le matériau et le cartilage peuvent se lier entre eux. Le matériau peut donc :

    • Se lier au tissu
    • Se détacher pour une diffusion

À savoir ! Le mécanisme pour la régénération du cartilage est le suivant : l’IGF-1 se lie aux récepteurs qui se trouvent à la surface des cellules (chondrocytes) ce qui entraine la production de protéoglycanes, molécules entrant dans la composition du cartilage. De plus, l’IGF-1 va prévenir la mort cellulaire et favoriser la croissance cellulaire (c’est un facteur de croissance). le suivant : l’IGF-1 se lie aux récepteurs qui se trouvent à la surface des cellules (chondrocytes) ce qui entraine la production de protéoglycanes, molécules entrant dans la composition du cartilage. De plus, l’IGF-1 va prévenir la mort cellulaire et favoriser la croissance cellulaire (c’est un facteur de croissance).

Ce nouveau matériau, dont on ne connait pas encore le nom à ce jour, a une durée de vie de 4 jours (10 fois plus long que l’IGF-1 seul) et l’effet thérapeutique dure environ 30 jours puisque la concentration du médicament au niveau des articulations est importante.

Léa G. Journaliste Scientifique

Arthrose : révolution dans le traitement des rhumatismes. Pourquoi docteur. Consulté le 4 décembre 2018.
Lea G
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.