Arthrose : faire le plein de magnésium contre les douleurs

Apr 28, 2018 par

Le lien entre magnésium et arthrose a déjà été évoqué par des études de faible envergure. Cette fois, une vaste étude scientifique, menée sur 4 ans, confirme l’importance des apports de ce dernier chez les patients souffrant d’arthrose du genou, pour réduire leurs douleurs et améliorer l’état fonctionnel.

magnésium banane chocolat

7 signes incontournables de la carence en magnésium

Le magnésium est un élément impliqué dans de nombreuses réactions physiologiques. Comment s’apercevoir d’un manque d’apports en magnésium ? La carence en magnésium induit différents effets sur l’organisme, variables selon l’intensité de la carence et selon les personnes.

D’une manière générale, les spécialistes reconnaissent 7 troubles, qui réunis, témoignent très souvent de l’existence d’un manque chronique de magnésium :

  • Des spasmes et des crampes musculaires, pouvant aller jusqu’à des convulsions ;
  • Des troubles psychologiques, tels que l’apathie, l’anxiété ou la dépression ;
  • Une faible densité osseuse pouvant entraîner l’ostéoporose ;
  • Une fatigue chronique et une faiblesse musculaire ;
  • L’hypertension artérielle ;
  • L’asthme ;
  • Des troubles du rythme cardiaque.

A l’inverse, ces pathologies peuvent être notablement améliorées par des apports complémentaires en magnésium.

Des études scientifiques avaient déjà suggéré un lien potentiel entre les apports en magnésium et les douleurs liées à l’arthrose. En effet, ce dernier pourrait contribuer à réduire l’état inflammatoire de l’arthrose. Pour aller plus loin, des chercheurs ont entrepris une vaste étude sur l’effet des apports en magnésium sur les douleurs du genou chez les patients souffrant d’arthrose du genou (gonarthrose).

Arthrose et magnésium

Les chercheurs ont suivi 2 548 patients atteints d’arthrose du genou sur une période totale de 4 ans. Parmi les participants de l’étude, 72,7 % étaient âgés de 45 à 69 ans et en surpoids. Un questionnaire spécifique permettait de déterminer les apports quotidiens en magnésium au début de l’étude. Chez les patients, ces apports moyens étaient de 309,9 mg par jour chez les hommes et de 287,9 mg par jour chez les femmes. Ainsi, 68 % des patients hommes et 44 % des patients femmes présentaient des apports moyens inférieurs aux apports recommandés par les autorités de santé.

À savoir ! Les autorités de santé recommandent des apports journaliers en magnésium de 5 à 6 mg de magnésium par kg de poids corporel, ce qui représente environ 350 mg de magnésium pour un homme de 70 kg. Ces apports sont ensuite à moduler en fonction de l’âge et de l’activité physique.

Les résultats de cette étude ont montré que les patients présentant les apports en magnésium les plus faibles étaient justement ceux qui avaient les scores de douleurs les plus importants et l’état fonctionnel du genou le plus altéré. Cette relation restait significative, même après avoir éliminé l’effet d’autres facteurs, tels que :

  • L’âge ;
  • Le sexe ;
  • L’origine ethnique ;
  • L’indice de masse corporelle ;
  • Le nombre de calories consommées ;
  • L’activité physique ;
  • L’existence d’une insuffisance rénale ;
  • Le tabagisme ;
  • La consommation d’alcool.

Les patients ayant les apports les plus faibles en magnésium présentaient statistiquement les caractéristiques suivantes :

  • Un jeune âge ;
  • Une origine afro-américaine ;
  • Une forte consommation d’alcool ;
  • Une faible consommation de fibres alimentaires.

Même si cette étude n’a pas inclus de dosage du magnésium dans le sang des patients, les résultats semblent indiquer que des apports suffisants de ce dernier sont bénéfiques pour réduire les douleurs et les conséquences de l’arthrose du genou.

Assurer des apports suffisants en magnésium

Pour être sûrs de faire le plein de magnésium, certains aliments sont à privilégier, notamment les 15 suivants :

  • Les épinards ;
  • Les blettes ;
  • Les graines de courge ;
  • Le yaourt ;
  • Les amandes ;
  • Les haricots noirs ;
  • L’avocat ;
  • Les figues ;
  • Le chocolat noir ;
  • Les bananes ;
  • Le saumon ;
  • La coriandre ;
  • Les noix de cajou ;
  • Le fromage de chèvre ;
  • Les artichauts.

En cas de carence sévère, des compléments alimentaires à base de magnésium peuvent être nécessaires, sous forme de cures de quelques jours à quelques semaines. Il existe une large gamme de produits disponibles, les deux formes les plus facilement assimilables par l’organisme étant le citrate de magnésium et le bisglycinate ou glycinate de magnésium. Mais attention à ne pas en abuser non plus, sous peine de souffrir de certains effets secondaires, tels que la diarrhée.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Low magnesium intake is associated with increased knee pain in subjects with radiographic knee osteoarthritis: data from the Osteoarthritis Initiative. Shmagel, A. and al. 2018. Osteoarthr. Cartil. doi:10.1016/j.joca.2018.02.002.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.