DéfinitionLocalisationsQuelques chiffresL'arthrose des doigts


Définition

L'arthrose est une usure de l'articulation. L'articulation, c'est le mouvement. Or les os ne sont pas faits pour soutenir les contraintes mécaniques du mouvement. Cette fonction est dévolue au cartilage articulaire qui recouvre les extrémités osseuses.

L'arthrose correspond à la destruction du cartilage.

Souvent sans réelle raison, le cartilage articulaire se fissure progressivement jusqu'à disparaître totalement, laissant alors les os " à nu ". Ceux-ci vont alors frotter les uns contre les autres et s'user également à leur tour. C'est ce frottement des os qui est à l'origine des douleurs si fréquentes dans l'arthrose.

 


localisation arthrose chez la femmeLocalisations

Toutes les articulations peuvent être touchées mais les plus fréquemment atteintes sont :

  1. le genou, c'est la gonarthrose, 40% des lésions arthrosiques
  2. les doigts, 40% des lésions arthrosiques
  3. la base du pouce, c'est la rhizarthrose, 30% des lésions arthrosiques
  4. la hanche, c'est la coxarthrose, 10% des lésions arthrosiques
  5. la colonne vertébrale
  6. le pied

A l'inverse, certaines articulations semblent épargnées par l'arthrose. Il s'agit notamment de la cheville, le poignet, le coude.

 


Quelques chiffres

L'arthrose en France :

  1. 4,6 millions de personnes souffrent d'une arthrose symptomatique
  2. 50 % des sujets de plus de 65 ans présentent une arthrose radiologique
  3. 1,8 milliard d'euros sont dépensés chaque année pour la prise en charge de l'arthrose
  4. Ces dépenses représentent 1,7 % des dépenses de l'assurance maladie avec un doublement en moins de 10 ans
  5. Les hospitalisations coûtent 0,8 milliards d'euros (incluant la mise en place de 120.000 prothèses de hanche ou de genou consécutives à l'arthrose).

 


L'arthrose des doigts

L'arthrose des doigts touche les articulations entre les phalanges.

Elle est très fréquente, notamment chez la femme après la ménopause.

C'est une arthrose qui comporte un caractère familial et héréditaire très prononcé. Le gène responsable paraît avoir été identifié pour partie.

L'arthrose est généralement multiple et touche en priorité l'index puis le majeur. En quelques années, le processus s'installe sur les autres doigts de façon bilatérale et assez symétrique.

Les ostéophytes (excroissances osseuses) ou becs de perroquets spécifiques à l'arthrose sont responsables des déformations articulaires avec formation de nodosités.